Publication

Faire son testament

20 mai 2015 | Vol. 8 No. 30

Il est important de faire son testament, et ce, quel que soit votre âge. Votre testament représente vos ultimes volontés à l’égard de vos biens et parfois de vos enfants.

C’est toujours le dernier testament en date qui va prévaloir. Ce qui veut dire que vous pouvez changer d’idée sur l’attribution de vos biens et refaire votre testament autant de fois que vous le désirez. Une fois le décès constaté, ce n’est que le dernier testament qui s’applique.

Il y a trois formes de testament, soit notarié, olographe ou devant témoins. La première forme ne pose aucun problème, vous vous rendez chez le notaire qui rédige votre testament et vous signez. Habituellement, le notaire s’assurera de la présence d’un ou deux témoins présents en même temps qui pourront confirmer votre signature. L’objectif est de faire en sorte que si le testament notarié n’est pas valide pour quelque irrégularité, il sera valide comme fait devant témoins. Ce testament notarié sera enregistré auprès du Registre des testaments de la Chambre des notaires.

Le testament olographe est celui écrit au complet par le testateur. C’est important de l’écrire à la main, de le dater et de le signer. Le problème avec cette forme de testament réside dans le fait que vos héritiers doivent le trouver pour l’exécuter. Il peut aussi être détruit si quelqu’un le trouve et qu’il ne l’avantage pas. Le testateur a intérêt à aviser ses héritiers de l’endroit où il le conserve.

Le testament fait devant témoins ne requiert pas les mêmes exigences. Il peut être écrit à la main par le testateur, par une autre personne, à l’ordinateur et imprimé. L’important c’est qu’il soit daté et signé devant deux témoins qui seront présents en même temps que le testateur, qui le verront signer et qui signeront tous les deux en même temps que le testateur.

Encore ici, le testateur a intérêt à indiquer à ses héritiers l’endroit où le testament sera conservé.

Soyez donc prudents et rédigez votre testament, ça ne fait pas mourir !



Pensée de la semaine

La vie, c'est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l'équilibre.

[Albert Einstein]