Publications

Partenaires

Le contenu de cette capsule sert à mieux vous informer en vous livrant de brèves explications générales sur les récentes évolutions du droit au Québec. Il ne constitue donc pas un avis juridique. C’est pourquoi, nous vous invitons à nous consulter, afin de préciser au besoin l’information.

Notre politique en matière de confidentialité

Pour s'abonner à l'une ou plusieurs de nos capsules, cliquez ici
Pour rejoindre un de nos avocats concernant cette capsule, cliquez ici
Pour la liste complète des avocats de notre cabinet, cliquez ici

 

20 octobre 2017 Vol. 10 No. 36
Une bonne nouvelle pour les promoteurs et développeurs immobiliers ?

Présentement, la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme prévoit que les citoyens peuvent se prévaloir d’un recours légal (référendum décisionnel), afin de leur permettre d’accepter ou non des propositions de modifications à certains éléments des règlements de zonage et de lotissement, notamment les constructions, la densité d’occupation du sol et les dimensions et superficies des lots. En effet, un tel processus peut rapidement éteindre un projet de construction projeté par un promoteur ou un développeur, lequel aura parfois pris plusieurs mois voire des années à préparer.

12 octobre 2017 Vol. 10 No. 35
La licence d’entrepreneur. Questions fréquemment posées (3e partie)

Encore une fois, vous trouverez ci-dessous quelques questions fréquemment posées par les entrepreneurs en construction concernant les licences délivrées par la Régie du bâtiment. Voici donc la suite :

5 octobre 2017 Vol. 10 No. 34
Recours possible pour éviter l’émission d’une licence restreinte

Depuis 1998, le Règlement sur les restrictions aux licences d’entrepreneurs aux fins d’un contrat public permet à la RBQ de délivrer une licence restreinte aux entrepreneurs en construction qui commettent certaines infractions à la Loi sur les relations du travail, la formation professionnelle et la gestion de la main-d’œuvre dans l’industrie de la construction (ci-après : « Loi R-20 »).

27 septembre 2017 vol.10 No. 33
Le Code civil vient au secours des entrepreneurs

Jusqu’où va le droit de conseil et celui d’obligation de renseignement de l’entrepreneur qui constate des déficiences à un ouvrage de construction?

Si l’entrepreneur ne fournit ni les matériaux ni la main-d’œuvre, peut-il être responsable d’un vice qu’il n’a pas créé par l’installation de matériaux impropres ou par des travaux déficients qu’il n’a ni exécutés ni surveillés?

21 septembre 2017 Vol. 10 No. 32
Pas de contrat écrit! Pas de plans et devis : Comment déterminer la fin des travaux?

La notion de fin des travaux et l’hypothèque légale du domaine de la construction ont fait couler beaucoup d'encre et continuent à le faire.

Page 1 sur 116 > >>

Recherche